Le marché de le Bande dessinée (BD) s’est plutôt bien porté pendant longtemps au Maroc. La locomotive de la BD été en général multilingues, des œuvres arabes (GOLDORAK, BISSAT-ERRIH, TARZAN,

Tarzan arabe

Tarzan arabe

des magazines du golf arabe tel que « MAJID » et « BASSEM », etc.) aussi des œuvres en français principalement Pif, MARVEL et des bande dessinées classiques genre Tintin et Astérix sans oublier les éditions Disney toujours en présence.

A partir des années quatre-vingts dix le marché de la BD s’effondre et perd du terrain, et seules quelque séries et Magazines (genre Majid et Disney) assure la survie, pourquoi ? C’est la grosse question.

Actuellement le prix des Bande dessinées sont en moyenne entre 10% plus cher qu’en Europe.


2 commentaires

سلمى العسري · 28 octobre 2015 à 23 h 10 min

Il y a pas mal de pages facebook qui utilisent la bande dessinée pour transmettre leurs messages, ” le muslim show’ en est un exemple , donc je vois pas d’effondrement de cet art, je pense qu’il a tout simplement migré des papiers vers le format numérique

    marocomics07 · 28 octobre 2015 à 23 h 34 min

    La migration vers le numérique c’est à partir des années 2000 cad après l’apparition d’internet et la vulgarisation des informations sur le net.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :